Citations échiquéennes

Aucun coup ne doit être joué sans but. Pedro Damiano.
Ne bougez aucun de vos pions et vous ne perdrez jamais la moindre partie. Siegbert Tarrasch.
Pauvres hommes ! Comme vous ressemblez dans toutes vos entreprises au joueur d'Echecs qui "aurait pu gagner
la partie". Savielli Tartacower.
Que feriez-vous si vous étiez en train de jouer aux échecs et que la fin du monde arrive ? Je continuerais à jouer.
Saint Borromée.
La tactique, c'est ce que vous faites quand il y a quelque chose à faire ; la stratégie, c'est ce que vous faites quand il
n'y a rien à faire. Savielli Tartacower.
Le joueur d’échecs, comme le peintre ou le photographe, est brillant ... ou mat. Vladimir Nabokov. Un joueur
d'échecs, c'est comme de la peinture : s'il n'est pas brillant il est mat ! ? Aux échecs, si t'es pas brillant, t'es mat. Le
Chat de Philippe Geluck ?
Ce ne sont pas tant les règles que leurs exceptions qui sont importantes. Kasparov.
Après la partie, le Roi et le Pion retournent dans la boîte. Auteur inconnu.
Aux Echecs, on apprécie plus les combinaisons intéressantes que la victoire elle-même. Léon Tolstoï.
La personnalité se retrouve dans le style de jeu. Amous de Rivière (1860).



Les grands champions n’ont pas laissé que leurs immortelles parties, leurs paroles sont devenues des citations légendaires et éternelles. Leto-dz s’offre un plaisir d’en publier certaines  et espère obtenir la bonne appréciation de ses visiteurs

Les échecs, c'est la lutte contre l'erreur. Johannes Zukertort.
Les échecs, c'est l'art d'analyser. Mikhail Botvinnik.
Les échecs, c'est l'imagination. David Bronstein.
Les pions sont l'âme des échecs. Philidor.
A chaque perte on perd un peu de soi. Joël Lautier.
Il n'y a pas de sport plus violent que les échecs. Gary Kasparov.
 La menace est plus forte que l'exécution. Aaron Nimzovitch.
Aucun coup ne doit être joué sans but. Pedro Damiano.
Aidez vos pièces, elles vous aideront. Paul Morphy.
 Avant la finale, les dieux ont créé le milieu de partie. Tarrasch.
La vie et les Echecs sont tous les deux une lutte constante. Lasker.
 Il n'y a pas de prix trop élevé au scalp de l'ennemi. Koblentz.
 Pour moi, les échecs ne sont pas un jeu mais un art. Alexandre Alekhine.
En blitz, le Cavalier l'emporte sur le Fou. Vlastimil Hort.
 Il vaut mieux sacrifier les pièces de l'adversaire. Xavier Tartacover.
Tout change constamment, y compris dans le monde des Echecs. Botvinnik.
 La tactique est l'élément le plus important du milieu de jeu. Siegbert Tarrasch.
 Seul un grand joueur sait à quel point il joue faiblement. Xavier Tartacover.
 Donnez-moi un Cavalier en 6e et je gagnerais toutes mes parties. Steinitz.
Les sacrifices démontrent seulement que quelqu'un a gaffé. Savielly Tartacover.
 Les Echecs mettent en conflit, non pas deux intelligences, mais deux volontés. Lasker.
 Les erreurs sont comme les malheurs, elles n'arrivent jamais seules. Siegbert Tarrasch.
On peut tirer plus d'utilité d'une partie perdue que de 100 parties gagnées. Capablanca.
Votre seul travail dans les ouvertures est d'obtenir un milieu de partie jouable. Lajos Portish.
Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours. Xavier Tartacover.
Les Echecs ont trois composantes : le temps, l'espace et le matériel en dernier. Mikhail Tal.
 Même un GMI sait rarement calculer sur plus de cinq coups une attaque à sacrifices. Rudolf Spielmann. On n'a jamais que l'âge auquel on a commence à jouer aux échecs car après on cesse de vieillir. Capablanca.
Le succès, c'est être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme. Winston Churchill. Aux échecs, l'amour-propre est satisfait quand on remporte la victoire, mais il n'y a pas de honte à être battu. Benjamin Franklin.
Même si vous avez un bon coup à faire, regardez toujours s'il n'y en a pas un qui lui soit préférable. Pedro Damiano.
Le moment que je préfère le plus dans une rencontre, c'est celui où je sens que la personnalité de l'adversaire se brise. Robert Fischer.
 Le système Elo représente seulement une moyenne. Il est simplement un indicateur de votre stabilité. Anatoli Karpov.
Psychologiquement, tu dois avoir confiance en toi même, mais cette confiance doit être basée sur des faits. Robert Fischer.
Je ne crois pas en la psychologie, je crois aux bons coups. Robert Fischer.