LETO

Coupes de wilaya individuelles : vers des finales espérantistes

 

        Le vendredi 10 juin 2011 s’est poursuivie la chasse aux coupes individuelles des moins de seize ans et des toutes catégories. La coupe des moins de seize ans a enfin connu le nom des deux protagonistes qui animeront sa finale. Et si NASSR Ali n’a pas trouvé de grosses difficultés à battre HAMOUM Rafik de l’ASB, MAKHLOUF Ghiles a créé la surprise en venant à bout de Tinhinane AFGOUN. Après une première partie remportée par les noirs suite à un zeitnot palpitant, le vice-champion arabe en titre a tactiquement bien mené la manche retour gagnant le match par deux points à zéro. Il se voit alors récompensé par cette qualification et cette occasion d’affronter le Maitre FIDE NASSR Ali qui part très largement avec la faveur des pronostics.  La coupe toutes catégories n’a pas eu son lot de surprises et on s’achemine vers une finale entre les frères NOUALI, Nabli et Djouher.

 

Résultats :

Coupe toutes catégories : 1/4 de finales

NOUALI Djouher – YOUS Saadallah 1.5-0.5

YAHOUI MENAD – CHERIFI Thiziri 2-0

SADOUDI Toufik – NOUALI Nabil 0-25

NAIT SAID Youcef – AIT ALI BRAHIM Belkacem 2-0

 

½ finales

NOUALI Djouher- YAHOUI Menad

NOUALI Nabil-NAIT SAID Youcef.

Coupe des moins de seize ans : 1/2 finales

NASSR Ali- HAMOUM Rafik 2-0                                  

AFGOUN Tinhinane –MAKHLOUF Ghiles 0-2

 

Akbil : Inauguration du foyer de jeunes

 

     C’est dans une ambiance des grands jours qu’a été inauguré le foyer de jeunes du village Aourir Ouzemour sis à la commune d’Akbil, en présence des autorités locales, le P/APC, un élu APW, et des représentants des directions de la culture et de la santé, puisque parallèlement à cette inauguration , le centre de santé du même village a été baptisé au nom du chahid OULD LAMARA.

     Invitée à l’occasion, notre ligue a évidemment répondu à l’appel par le biais de son Président, Mr Jugurtha ABBOU. Ce dernier sollicité pour prendre la parole, a encouragé ce genre d’initiatives qui ne sera que très bénéfique à une jeunesse manquant certes de moyens, mais à la volonté incommensurable. La LETO, ayant pour projet la création d’une école d’échecs dans chaque village de la wilaya, ne peut que soutenir ce genre d’action.

Pour revenir au foyer en question, il dispose de trois salles qui pourront à l’avenir abriter les différentes activités des associations du village, notamment le CSA INURAR et l’association culturelle AMGOUD, ainsi que la section scouts d’Aourir Ouzemour.

C’est une aubaine pour les poulains de Karim AIT GHANEM, Président du CSA, qui s’adonneront avec joie au jeu des rois et roi des jeux.

 

 

Zouvga ; ou la mini république kabyle.

 

    Le quotidien El Watan dans sa livraison du mercredi 08 juin 2011 a consacré une page entière au village Zouvga appartenant à la commune d’Illiltène. L’objet du reportage revêt un caractère particulier, puisqu’il n’est pas question ni des fléaux sociaux ni des kidnappings, des phénomènes que ce village ne connait guère, mais c’est plutôt l’auto-organisation des villageois et leur autogestion de leurs affaires citoyennes qui a séduit le journaliste, auteur de l’article.

     La Tajmait (agora kabyle) a tout mis en ordre, organisation des fêtes, gestion des conflits et volontariats hebdomadaires sont entre-autres quelques-unes de ses activités.

Sur le plan sportif, l’AS Igli –signifiant l’horizon- dispose de trois sections, dont les échecs. Les échéphiles issus de ce club ont fait honneur non seulement à leur région mais à la wilaya entière, tant les AMMOUR, AMRANI et BENABDELAZIZ ont gravi de hautes marches sur les podiums nationaux.

Après une période d’hibernation, le club est revenu cette saison avec tout le sérieux qu’on lui connait et reconnait. Les jeunes talents qui le composent sont encadrés par dirigeants bien dévoués et auxquels nous souhaitons un avenir bien radieux.

 

 Kasparov veut faire échec à l’échec scolaire

      L’Algérie a commencé cette année à intégrer les échecs dans le système éducatif, tout comme certaines écoles américaines, c’est donc au tour des classes européennes. Qui mieux que Garry Kasparov pouvait vanter les mérites de cette discipline un peu particulière?

La Fondation de l’ancien champion du monde est derrière ce projet qui vise à faire des échecs un vecteur de réussite scolaire.

“Les échecs aident les élèves dans leur programme. Des enfants issus de milieux différents sont intégrés, l’impact social est donc grand. Et puis à l’heure ou les temps sont durs économiquement parlant, ça ne coûte pas cher”, explique Garry Kasparov.

    Pour le champion, les échecs ne peuvent qu’améliorer les compétences cognitives des élèves ainsi que leur capacité de concentration.

L’ordinateur est l’un des piliers de ce programme, pour apprendre ou se perfectionner à l‘école mais aussi à la maison. Assiduité oblige.

Ce programme sera développé de manière limitée dans un premier temps avant le lancement complet, d’ici quelques années, dans les 27 États européens.


Ajouté le 11/06/2011 par LETO -